Rhinoplastie, présent et avenir de la chirurgie plastique

36

La rhinoplastie ou chirurgie du nez s’est imposée comme l’une des procédures les plus demandées en chirurgie esthétique aujourd’hui.

Aujourd’hui, la chirurgie esthétique a pris une grande importance dans le monde de la médecine et de plus en plus de personnes souhaitent retoucher ou améliorer une partie de leur corps grâce à cette procédure. Dans la catégorie de la chirurgie du visage, la rhinoplastie ou chirurgie du nez est l’une des opérations esthétiques les plus demandées par les patients.

La chirurgie du nez exige une technique délicate de la part du chirurgien, car entre ses mains se trouve la capacité d’obtenir un nez parfait en harmonie avec le reste du visage ; nous parlons d’un élément fondamental de l’expression faciale, et de l’un des traits les plus caractéristiques des personnes.

Quelle est la procédure à suivre pour une opération de rhinoplastie ?

Lors du premier rendez-vous, le chirurgien plasticien informera le patient de la nature de l’opération, lui indiquera en quoi consistent les procédures et prendra connaissance des antécédents médicaux du patient.

Après un premier examen, et après avoir étudié les zones nasales, certains paramètres de santé sont mesurés, comme l’état de santé général ou les antécédents médicaux. Dans certains cas, d’autres examens complémentaires peuvent également être nécessaires, comme des analyses ou des électrocardiogrammes.

Quelle est la période préopératoire d’une rhinoplastie ?

Avant de commencer l’opération, le patient doit avoir suivi les directives préalablement indiquées par le spécialiste. Parmi les précautions particulières, il est recommandé de ne pas prendre d’aspirine, d’anti-inflammatoires, d’ibuprofène ou d’autres médicaments ayant la capacité d’altérer la coagulation pendant la semaine précédant l’opération.

De même, les produits à base de plantes ne doivent pas être pris dans les quinze jours précédant l’opération, et il est conseillé aux fumeurs de ne pas fumer dans les jours précédant l’opération.

En cas de malaise, le patient peut prendre du nolotil ou du paracétamol. La nuit précédant l’opération, le patient pourra dîner normalement, mais ne pourra rien manger ni boire après minuit.

En quoi consiste une rhinoplastie ?

En fonction de la complexité du cas, la durée de l’opération du nez peut durer entre une et trois heures. L’opération est toujours réalisée sous anesthésie générale et sous la surveillance d’un anesthésiste, qui sera présent dans la salle d’opération pendant toute la durée de l’intervention.

Au préalable, le chirurgien aura informé le patient des mesures habituelles et extraordinaires qui seront prises en compte pour garantir sa sécurité. Une fois que l’anesthésie a fait effet, le champ opératoire sera d’abord stérilisé, puis l’opération commencera.

Lors d’une rhinoplastie, outre la modification de la forme et/ou de la taille du nez, la fonction respiratoire peut également être améliorée lorsqu’elle est entravée par des problèmes au niveau du septum ou des valves nasales (sétoplastie). Par conséquent, outre le but esthétique, la rhinoplastie peut également être importante pour l’aspect fonctionnel ou respiratoire.

Il existe deux types de rhinoplastie, selon l’endroit où l’incision est pratiquée.

  • Rhinoplastie fermée : les incisions sont cachées à l’intérieur des narines.
  • Rhinoplastie ouverte : une petite incision externe est pratiquée à la base de la columelle nasale.

Chacune a ses indications particulières, mais que l’on pratique l’une ou l’autre des rhinoplasties, pour modifier l’aspect extérieur du nez, il faut modeler l’os et le cartilage, ce qui va modifier la forme de la pointe du nez, le dorsum, la projection, la hauteur et les proportions entre les différentes parties du nez.

Le cartilage de la cloison nasale sera modifié chaque fois qu’il est responsable de l’obstruction du passage de l’air, et il peut également être utilisé comme donneur de cartilage lorsqu’il est nécessaire de le placer dans une autre zone.

Parfois, ce sont les valves nasales et les turbines qui gênent le passage de l’air dans le nez, et chaque cas est traité individuellement.

La muqueuse nasale joue également un rôle important dans le résultat final d’une rhinoplastie, c’est pourquoi elle sera traitée de manière délicate et conservatrice, dans le but d’avoir un nez en accord avec les proportions du visage et sans les stigmates de la chirurgie.

Comments are closed.