LES 5 FACTEURS QUI INFLUENCENT LE COÛT DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE

22

Historiquement, la chirurgie plastique a été considérée comme une intervention esthétique réservée aux personnes les plus fortunées. Et d’une certaine manière, cette réputation est méritée : de nombreuses interventions de chirurgie plastique ne sont pas couvertes par les polices d’assurance maladie de base, de sorte que les patients doivent payer directement et intégralement. En outre, les chirurgies plastiques sont des procédures compliquées et exigeantes qui ne peuvent être pratiquées que par des professionnels formés et expérimentés, avec un équipement de haute qualité.

Cela dit, ces dernières années, même les interventions les plus haut de gamme et les mieux exécutées sont devenues moins coûteuses et plus accessibles au commun des mortels. Dans certains cas, pour quelques milliers de dollars seulement, vous pouvez avoir accès à un chirurgien plastique pleinement accrédité et à une expérience relativement courte qui peut changer votre vie pour le mieux.

Alors, qu’est-ce qui influence exactement le coût de la chirurgie plastique, et comment pouvez-vous budgétiser vos besoins ?

Voici quelques-unes des variables les plus notables qui pourraient influencer le prix de chirurgie esthétique :

Le type d’intervention

Certains types d’interventions chirurgicales sont plus coûteux que d’autres. Par exemple, la moyenne nationale pour une procédure d’implantation de lèvres est de seulement 2 500 $, mais la moyenne nationale pour un lifting complet est de plus de 12 000 $. Cela s’explique par le fait que les chirurgiens sont confrontés à des défis différents selon les interventions, certaines nécessitant plus de ressources et étant plus difficiles à réaliser. Plus l’intervention est complexe, plus vous allez payer cher.

L’intensité de l’intervention

Même pour un seul type d’intervention, un certain nombre de variables peuvent influencer le niveau de la demande. Par exemple, une rhinoplastie (une intervention sur le nez) peut être effectuée avec un effort minimal, en remodelant légèrement la peau et le cartilage. Il peut également s’agir d’une procédure intensive, nécessitant la reconstruction complète de l’os, du cartilage et de la peau en une seule fois. La première solution sera moins coûteuse que la seconde.

Coût des matériaux

Dans de nombreux cas, vous pourrez choisir les types de matériaux utilisés pour votre intervention (bien que votre chirurgien puisse vous en recommander certains). Par exemple, vous pourrez choisir entre des implants mammaires en solution saline et des implants mammaires en silicone ; si de nombreuses femmes pensent que les implants mammaires en silicone ont une sensation plus réaliste, ils présentent également un risque plus élevé en cas de fuite. Dans le cas des implants en silicone et en solution saline, vous aurez également un large éventail d’options en termes de taille et de texture, ce qui peut également avoir une incidence sur le coût.

L’expérience du chirurgien

Comme vous vous en doutez, la formation et l’expérience de votre chirurgien jouent également un rôle. L’éducation et la formation d’un chirurgien plastique coûtent cher, de sorte que les chirurgiens plastiques qualifiés sont à la fois compétents et rares. En outre, à mesure qu’un chirurgien plasticien acquiert de l’expérience, il peut justifier un prix plus élevé pour son travail, qui tend à produire de bien meilleurs résultats et à être intrinsèquement moins risqué. D’une manière générale, plus votre chirurgien plastique est « bon », plus l’intervention sera chère.

Les frais liés à l’anesthésie

Les honoraires de l’anesthésiste sont généralement traités comme une charge distincte, mais votre chirurgien ou votre établissement aura probablement le pouvoir de choisir votre anesthésiste.

Comments are closed.