Implants Mammaires

Les implants mammaires en solution saline ou en gel de silicone peuvent améliorer la taille et la forme de vos seins. Ils peuvent également aider à reconstruire les seins après une mastectomie ou une tumorectomie. La pose d’implants mammaires est également l’une des interventions de chirurgie esthétique les plus populaires. En 2018, près de 2 millions d’implants mammaires ont été réalisés dans le monde

Bien que certains problèmes de sécurité subsistent, les implants mammaires font partie des produits médicaux les plus étudiés. Leur conception s’est également considérablement améliorée ces dernières années, avec des options qui paraissent plus naturelles et comportant moins de risques. Les implants existent dans des centaines de tailles, de formes et de compositions qui peuvent influencer l’aspect et la sensation de votre résultat final.

Comment choisir ses implants mammaires ?

Votre chirurgien esthétique vous aidera à choisir les implants qui sont les plus susceptibles de vous donner le résultat que vous souhaitez. Il pourra également vous expliquer les risques et les avantages des différents types d’implants mammaires, afin de vous aider à faire un choix en toute connaissance de cause. 

Les patientes choisissent généralement des implants mammaires au gel de silicone hautement cohésifs, qui sont ronds et remplis d’un gel de silicone épais (pour une sensation similaire à celle du tissu mammaire naturel) ou des implants gummy bear en forme de goutte, qui sont plus denses et plus fermes mais conservent mieux leur forme au fil du temps. 

Les implants mammaires salins sont remplis d’eau salée stérile dans une enveloppe en silicone. Ils peuvent être pré-remplis ou remplis après leur mise en place, ce qui signifie que les incisions et les cicatrices peuvent être plus petites. 

Les implants lisses ont une enveloppe extérieure en silicone lisse, de sorte qu’ils ne s’attachent pas aux tissus corporels environnants et se déplacent librement dans le tissu mammaire, ou dans la capsule de tissu qui se forme naturellement autour. 

Les implants texturés ont une enveloppe extérieure en caoutchouc de silicone dont la surface est irrégulière, presque comme du papier de verre en caoutchouc souple. Ils s’attachent à la capsule de tissu qui les entoure et sont moins susceptibles de bouger. 

Comment choisir son chirurgien mammaire ?

Le choix de votre chirurgien est le facteur le plus important pour votre résultat. Il est judicieux de consulter plusieurs chirurgiens plasticiens et de comparer vos options avant de faire votre choix. 

Pendant votre consultation, discutez des résultats que vous souhaitez obtenir et partagez vos « photos de références » avec votre chirurgien. Il vous conseillera sur ce qui est possible et proportionnel à votre taille, votre poids et le volume de vos tissus mammaires existants.

Comment se préparer à une opération d’implants mammaires ?

Avant l’intervention, votre chirurgien vous aidera à choisir vos implants et discutera de la possibilité de les placer sous ou au-dessus du muscle pectoral.  Il discutera également de vos meilleures options pour l’emplacement de l’incision.

Vous devrez faire part de tous vos antécédents médicaux à votre chirurgien, qui pourra vous demander de passer des tests médicaux pour s’assurer que vous êtes en assez bonne santé pour subir une intervention.

Votre chirurgien doit également vous donner une liste complète de recommandations sur la façon de vous préparer à l’opération. Il peut s’agir de ne pas fumer pendant au moins deux semaines, de ne pas boire d’alcool la semaine précédant l’opération, d’éviter les suppléments comme l’huile de poisson (qui peut augmenter les saignements) et de trouver quelqu’un pour s’occuper de vous dans les premiers jours suivant l’intervention.

Que se passe-t-il pendant une opération d’implants mammaires ?

L’intervention dure généralement une heure ou moins, selon la technique de votre chirurgien.

Une fois que l’anesthésie aura fait effet, votre chirurgien pratiquera une incision.

Une fois les incisions faites, une poche est créée dans le tissu mammaire. Votre chirurgien placera ensuite l’implant au-dessus ou au-dessous du muscle grand pectoral. 

Les deux options d’implantation présentent des avantages et des inconvénients. 

La pose au-dessus du muscle (subglandulaire) est moins invasive, ce qui signifie que votre convalescence sera plus courte. Si vos seins s’affaissent, ce type d’implantation peut vous éviter de recourir à un lifting des seins. L’inconvénient est que l’implant est plus visible et peut masquer l’imagerie mammographique. 

Les femmes dont les implants sont placés au-dessus du muscle courent également un plus grand risque de contracture capsulaire (la complication la plus courante des implants mammaires). Elles risquent aussi davantage d’interférer avec l’allaitement. 

La pose sous le muscle et le fascia (sous-musculaire) est une procédure plus invasive. Elle peut entraîner ce que l’on appelle une déformation d’animation, c’est-à-dire une modification de la forme du sein lorsque vous bougez et que vos muscles se contractent. Les avantages sont les suivants : un contour plus doux et plus naturel, des images de mammographie plus faciles à interpréter et un risque moindre de contracture capsulaire.

Une fois vos implants placés, votre chirurgien créera des couches de sutures intérieures pour soutenir votre tissu mammaire. 

Enfin, il fermera l’incision avec des sutures, de la colle chirurgicale ou du ruban adhésif.

Vous verrez immédiatement le changement de taille, mais il faut un certain temps pour que vos tissus se stabilisent, que vos muscles se détendent et que vos seins tombent et s’assouplissent pour prendre la forme et la texture voulues.

Comments are closed.