5 astuces pour amener un enfant à se calmer

Il est fréquent de voir des enfants se montrer débordant d’énergie et passer d’une activité ludique à une autre sans se fatiguer. Cette tendance observée chez les tout-petits peut éventuellement se transformer en une agitation extrême. Il revient alors aux parents de savoir s’y prendre pour les calmer. Quelques astuces peuvent vous aider à amener votre enfant à se calmer. Découvrez-en cinq dans ce guide !

La sieste : une astuce efficace

Faire la sieste est un besoin vital pour les enfants. Si vous offrez une literie adaptée à votre enfant, ceci peut lui donner l’envie de s’y étendre fréquemment. Assurez-vous donc de procurer à votre tout-petit un matériel de couchage de qualité comme le matelas ikea 140×190. Il lui fournira le confort et l’espace nécessaire pour un endormissement rapide et profond. De plus, ceci l’amène à faire de ces moments de repos un vrai plaisir.

Pour mieux atteindre votre objectif d’aider votre tout-petit à se calmer, il est conseillé de l’encourager à bien dormir. Vous gagnez à le laisser rester longtemps au lit puis se réveiller tout seul après avoir pleinement récupéré. Le fait de l’habituer à un sommeil profond l’aide à moins s’agiter lorsqu’il est sur pieds.

  1. Faites-lui aimer sa chambre !

Tout enfant apprécie les jeux de couleurs et les belles images. Voulez-vous faire de la chambre de votre enfant un lieu plaisant ? Il est important pour lui de se sentir à l’aise dans cet endroit qui lui est réservé.

Amusez-vous alors à le décorer, à y intégrer des jouets multicolores et une peinture aux couleurs attrayantes. Faire aimer sa chambre à un enfant éveille en lui l’envie de s’y retrouver plus souvent. En y installant aussi une literie facilitant une excellente qualité de sommeil, c’est tout naturellement qu’il va apprécier les moments de repos.

Un lit avec un sommier à lattes et un matelas en mousse polyuréthane conviennent parfaitement pour votre tout-petit. Ce type de composant pour matériel de couchage a l’avantage de durer dans le temps. L’un de ses plus grands bénéfices réside dans sa capacité de ventilation. Il s’adapte aussi à la morphologie et convient à toute personne.

  1. Créez une ambiance pleine de sérénité !

Une autre astuce qui peut vous aider à calmer un enfant est de créer une ambiance sereine autour de lui. Cherchez un endroit où vous pouvez disposer divers objets aimés des plus jeunes. Il peut s’agir des coussins, des livres contenant des bandes dessinées ou encore des peluches. Faites de ce lieu un second petit paradis en plus de sa chambre.

Vous pouvez y mettre de la musique douce ou des berceuses à certaines heures de la journée. Si vous avez un grand espace, pourquoi ne pas installer un lit avec un bon matelas en mémoire de forme. Prenez l’habitude de l’y amener et de rester avec lui. Vous serez surpris d’apercevoir votre bébé s’y retirer seul pour se reposer ou pour se récréer.

  1. Offrez-lui un objet rappelant l’heure de se coucher

Les enfants ont parfois des préférences qu’il convient de connaître. Il est judicieux d’avoir une idée bien précise de ce que le vôtre aime. Si c’est un jouet particulier, ne l’en privez pas. Offrez-lui ce qui lui fait plaisir et laissez-le s’amuser aussi longtemps qu’il veut au moment de se coucher. Il est capital de vous rappeler souvent que les plus jeunes n’apprécient pas la privation.

Pour aller au lit, votre garçon peut chercher à garder sa petite voiture. Si c’est une fille, elle ne voudra pas se séparer de sa poupée. Concédez-leur ces jouets afin de les aider à se calmer pour avoir un sommeil de qualité.

  1. Adaptez la lumière de sa chambre

Accorder de l’importance à l’éclairage de la chambre de votre bébé est essentiel. La couleur et l’intensité des lampes peuvent influencer son envie de dormir ou non. Vous pouvez allumer par exemple une veilleuse la nuit pour faciliter un sommeil paisible à l’enfant.

Des études ont révélé que dormir avec une lumière vive n’est pas forcément bénéfique à la santé. La lampe allumée dans sa chambre la nuit doit être adaptée aux heures de sommeil. Le non-respect de ce principe peut avoir comme résultat la nervosité et l’irritabilité chez l’enfant.

Il est important pour tout parent de faire son maximum possible pour calmer le comportement de son enfant en cas d’extrême agitation. La mise en pratique de certaines astuces aide à y arriver.

Comments are closed.